Pas de bruit … juste un peu de musique

Chaque année se déroule à Toronto “Le Luminato”, Festival des arts et de la créativité qui est un festival artistique multidisciplinaire et international.

Lors de la dernière édition, 1500 choristes se sont réunis à l’appel de Choir! Choir! Choir! pour reprendre ensemble la mythique chanson de Leonard Cohen, Hallelujah.

Un beau moment qu’ils ont partagé avec Rufus Wainwright.

Pour retrouver les autres intiatives de Choir Choir Choir, rendez-vous sur leur page Youtube

Si vous voulez vous aussi reprendre en choeur :

Well I’ve heard there was a secret chord
That David played and it pleased the Lord
But you don’t really care for music, do you?
Well it goes like this:
The fourth, the fifth, the minor fall and the major lift
The baffled king composing Hallelujah

Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah

Well your faith was strong but you needed proof
You saw her bathing on the roof
Her beauty and the moonlight overthrew ya
She tied you to her kitchen chair
And she broke your throne and she cut your hair
And from your lips she drew the Hallelujah

Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah

But baby I’ve been here before
I’ve seen this room and I’ve walked this floor
You know, I used to live alone before I knew ya
And I’ve seen your flag on the marble arch
And love is not a victory march
It’s a cold and it’s a broken Hallelujah

Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah

Well there was a time when you let me know
What’s really going on below
But now you never show that to me do ya
But remember when I moved in you
And the holy dove was moving too
And every breath we drew was Hallelujah

Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah

Maybe there’s a God above
But all I’ve ever learned from love
Was how to shoot somebody who outdrew ya

And it’s not a cry that you hear at night
It’s not somebody who’s seen the light
It’s a cold and it’s a broken Hallelujah

Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah
Hallelujah

Hallelujah

 

http://www.loptimisme.com/hallelujah/

 

Partagez en toute liberté en citant https://fleurdelilasblog.wordpress.com/

En paix et centré grâce au Verbe Créateur

Beaucoup de Maîtres spirituels nous avaient annoncés l’avènement de ces périodes troublées que nous vivons actuellement et le rôle important que chaque être éveillé aura à y jouer. Aujourd’hui, le plus important est d’installer à titre individuel la paix en soi. Voici des extraits d’un message que Philippe-David (chamane et médium) a reçu il y a plusieurs années et qui font sens aujourd’hui. Il nous transmet également le « Verbe du Moi réel » que chacun peut effectuer régulièrement afin de se centrer et de se protéger des égrégores de peur et de colère

« Les événements sociétaux dans leur ensemble peuvent et doivent vous inciter à une introspection personnelle qui aura toujours pour finalité un assouplissement ou une libération de l’être (…)

Si ce monde s’auto-déchire, c’est qu’il engendre une vengeance continuelle. Le monde étant le reflet d’une somme d’individualités, plus une voie différente sera manifestée et montrée au niveau individuel, plus le monde changera rapidement. Travaillez sur vous, c’est le meilleur moyen que vous ayez à votre portée afin de résoudre les conflits dans ce monde. (…)

Lire la suite

La maladie du Bonheur

Contenu publié par Tal et Johanne le 22 juin 2007


Attention ! Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse.
L’OMB (Organisation Mondiale du Bien-être) prévoit que des milliards d’individus
seront contaminés dans les dix ans à venir.

 

Voici les symptômes de cette terrible maladie :

Lire la suite

L’amour et la peur, le cercle de la vie

NEALE DONALD WALSCH


Tout au long de ma vie j’ai eu peur. La peur a dominé beaucoup de mes expériences. J’ai appris à avoir peur dès ma petite enfance. Mes parents et mon environnement m’ont enseigné la peur.
J’ai appris à avoir peur des choses dont mes parents avaient peur. J’ai appris à avoir peur des choses dont ma famille avait peur. J’ai appris à avoir peur des choses dont les gens autour de moi, dont ma culture et mon pays avaient peur. J’ai commencé à avoir peur de ces choses, que j’ai une raison directe d’en avoir peur ou non. La raison pour laquelle j’avais peur de ces choses était que d’autres personnes en avaient peur. Je suis parti du principe que s’ils en avaient peur, je devais moi aussi en avoir peur.

En grandissant, j’ai commencé à me séparer des émotions de ceux qui m’entouraient car je voyais l’impact que cela avait sur leur vie et je ne voulais pas que ça ait le même sur la mienne. J’ai fini par dissocier les expériences des autres des miennes. Cette transformation de mon expérience personnelle de la vie a fait un saut quantique après que j’ai eu mes conversations avec Dieu. Dans ces conversations, il m’a été dit que toutes les expériences de ma vie proviennent d’un de ces deux espaces : l’amour ou la peur. J’ai décidé de vérifier cela et j’en ai profité pour faire une expérience formidable. J’ai décidé de voir si je pouvais transformer arbitrairement mes émotions de la peur à l’amour.

J’ai choisi comme sujet une femme dont j’avais très peur. Je n’avais pas peur d’elle au sens physique du terme, mais plutôt d’un point de vue psychologique.

Lire la suite

Les 5 blessures de l’Âme qui empêchent d’être soi-même – Lise BOURBEAU

Voici un livre qui ne laisse pas indifférent. On peut ne pas être d’accord avec les croyances de l’auteur, mais la finesse de ses observations nous concerne tous. C’est un livre pour se comprendre, comprendre les autres et leur faire lire.

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi (1.32 Mo)

Afin de vous apporter des outils supplémentaires sur le chemin de la guérison qui passe par le « Connais-toi toi-même », je vous invite à découvrir le livre de Lise Bourbeau : Les 5 Blessures qui empêchent d’être soi-même.

Dans cet ouvrage Lise Bourbeau, démontre que tous les problèmes d’ordre physique, émotionnel ou mental proviennent de cinq blessures importantes : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice.

Comme nous avons pu le constater, pour la majorité des humains, la naissance entraîne une amnésie quasi totale sur tout ce qui a pu se passer auparavant. Aussi, même si nous prenons conscience que nous avons choisi de nous incarner sur Terre pour expérimenter et apprendre à travers tout ce que nous vivons, il arrive un moment où l’on en a plus qu’assez de tourner en rond dans son cheminement personnel. Pourtant, la non-acceptation n’empêche pas certaines expériences désagréables de se renouveler.

Selon l’auteure, la majorité des enfants passent par quatre étapes. Après avoir connu la joie d’être lui-même, première étape de son existence, il connaît la douleur de ne pas avoir le droit d’être lui-même qui est la deuxième étape. Vient ensuite la période de crise, la révolte, la troisième étape. Afin de réduire la douleur, l’enfant se résigne et finit par se créer une nouvelle personnalité pour devenir ce que les autres veulent qu’il soit. Certaines personnes demeurent enlisées à la troisième étape durant toute leur vie, c’est-à-dire, qu’elles sont continuellement en réaction, en colère ou en situation de crise.

C’est durant les troisième et quatrième étapes que nous créons plusieurs masques (nouvelles personnalités) qui servent à nous protéger contre la souffrance vécue lors de la deuxième étape. Ces masques sont au nombre de cinq et correspondent à cinq grandes blessures de base vécues par l’humain.

Voici ces cinq blessures, dans l’ordre où Lise Bourbeau a pu constater que chacune apparaît au cours d’une vie, accompagnées des principales caractéristiques qui permettent de les reconnaître.

Lire la suite