Le silicium : source de bien-être

J’ai utilisé, suite à une opération chirurgicale, le gel de silice sur ma cicatrice et peux de ce fait attester la véracité des effets cicatrisants.
Je continue d’utiliser le même gel sur mon visage en évitant le contour des yeux.

Le produit que j’utilise

 


Le silicium : source de bien-être

Aujourd’hui j’ai décidé de vous dire un mot du fameux « silicium organique » dont, contrairement à ce que l’on croit souvent, les vertus thérapeutiques sont connues depuis des millénaires et largement utilisées par les médecines traditionnelles.

 

052116_1141_Lesiliciums2.jpg

 

« Le silicium est appelé à révolutionner notre approche thérapeutique », ainsi parlait Louis Pasteur dès 1857.

 Qu’est – ce que le silicium ?

 

C’est un élément chimique, principal constituant de l’écorce terrestre après l’oxygène. Il est omniprésent dans le monde minéral, végétal et animal.

Le silicium et la santé

Dans le corps humain, le silicium se trouve partout puisqu’il en compose tous les tissus. Il est à la fois dans les organes et les glandes (poumons, rate, foie, cœur, cerveau, pancréas, surrénales, thymus…) mais aussi dans les ongles, les cheveux, la peau, les os, les cartilages, le cristallin, les parois vasculaires…

 Malheureusement, la concentration en silicium diminue avec l’âge de façon irréversible. Arrivés à l’âge adulte, nous avons utilisé plus de 80 % de ce silicium. Cette perte entraîne une altération progressive des fibres de collagène et d’élastine qui modifie profondément le tissu conjonctif provoquant vieillissement, sclérose des tissus, altération des os, des organes, des cartilages et de la peau. Tout ceci peut entraîner des pathologies graves telles que : affections cardiovasculaires, rhumatologiques, maladies dégénératives du système nerveux…

La prise de silicium permet donc de rétablir l’équilibre ionique des cellules endommagées ou affaiblies, de relancer les échanges électriques au niveau des membranes cellulaires, et intervient directement dans le processus de régénérescence de la cellule. Grâce à tout cela il peut nous aider à maintenir, améliorer ou retrouver santé et énergie globale.

Dans quel cas précis est-il intéressant de se supplémenter ?

Tout d’abord un signe qui ne trompe pas : si vous avez des raideurs, un manque de flexibilité et des douleurs articulaires, vous êtes carencé en silicium et vous devez mal assimiler le calcium. Parlez-en à votre thérapeute car la prise de silicium doit participer d’une démarche globale sur votre terrain.

Le silicium possède également des propriétés, immunostimulantes, antiseptiques, antivirales. Pensez-y si vous attrapez tout ce qui passe !

Attention il ne s’agit pas d’un « médicament miracle » qui va guérir toutes les pathologies mais il peut grandement participer à retrouver un bon état général.

Le silicium a une action :

  • En rhumatologie : os, cartilages et tendon. Par exemple il vous aidera en cas d’arthrite, de tendinite, d’entorse, d’arthrose, d’ostéoporose, de fracture, d’algodystrophie
  • Sur l’appareil cardiovasculaire. Pris régulièrement par voie buccale, le silicium représente un moyen simple et efficace de s’opposer à la détérioration des artères. À ce titre, il prévient les affections graves telles que : infarctus du myocarde, artérite, hypertension artérielle, AVC

    Le silicium agit également contre l’insuffisance veineuse en améliorant, entre
    autres, la tonicité des parois veineuses. Il a donc aussi une action positive sur les hémorroïdes.

  • En dermatologie : sur la cicatrisation des plaies, le vieillissement cutané, le psoriasis, les dermatoses diverses, la cellulite, l’alopécie, la chute des cheveux, les brûlures, les coups de soleil, les vergetures, les ulcères variqueux...
  • En neurologie : les affections dégénératives du système nerveux. Bien sûr, le silicium ne guérit pas les pathologies graves, telles que la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson, mais il a été observé une diminution et même parfois une régression des symptômes. Il ne s’agit surtout pas d’arrêter un traitement médical mais de prendre le silicium en accompagnement. Parlez-en à votre médecin.
  • En stomatologie. En bain de bouche, vous verrez une amélioration dans les cas de déchaussement des dents et d’inflammation des gencives. En cas de chirurgie buccale la cicatrisation sera accélérée, l’anesthésie potentialisée et les risques d’inflammation postopératoires diminués.
  • En gynécologie. Le silicium est efficace en cas de mastose, fibrome, dysplasie du col utérin
  • Sur les viscères. En agissant sur le bon fonctionnement de la glande en général le silicium peut aider dans les troubles du foie, des reins, du pancréas, des poumons, des glandes endocrines...
  • Sur le vieillissement en général. Comme je l’ai dit précédemment, la diminution progressive de silicium dans l’organisme et son cortège de conséquences sont un facteur essentiel du phénomène de vieillissement.  Il a été constaté que, chez les sujets âgés, le silicium apporte un regain vitalité, une sensation générale de mieux-être, une amélioration des fonctions psychiques, de la mémoire et du moral.

Où trouver le silicium ?

 

052116_1141_Lesiliciums4.jpg

La difficulté de l’organisme à assimiler les formes minérales de silicium est aussi à l’origine de la diminution régulière et continue de ce silicium dans les tissus. L’assimilation est aussi dépendante de l’âge et du sexe. La femme assimile mieux le silicium que l’homme jusqu’à la ménopause. Cet avantage disparaît ensuite.

 

Tous les végétaux savent « pomper » dans le sol le silicium minéral pour le rendre utilisable pleinement par leur organisme. Certains plus que d’autres comme la prêle, l’ortie, le bambou, l’ail, l’oignon.

 

Dans l’alimentation vous trouverez le silicium dans l’enveloppe (la peau) des fruits et des céréales complètes, les champignons, les radis (tous), les olives, le céleri, les haricots en grains frais et pois frais et dans les foies animaux. Je vous rappelle qu’il est indispensable d’acheter tous ces produits bio pour ne pas absorber une quantité énorme de produits chimiques concentrés justement, eux aussi, dans la peau des végétaux.

Vous comprendrez que le problème vient aussi de nos changements d’habitudes alimentaires : nos ancêtres consommaient quantité de plantes sauvages et des grains entiers, non raffinés…

En ce qui concerne les compléments alimentaires, je vous recommande les produits suivants : la gamme ortie-silice de chez Biofloral, le BioSil d’Equi-Nutri et ceux vendus sur le site http://www.docteur-saubens.com (vous trouverez d’ailleurs quantité d’infos intéressantes sur ce site)

Comment prendre le silicium ?

Le silicium n’a pas de lieu de stockage dans l’organisme il nous faut donc un apport quotidien.

Pour une vraie recharge, il est fortement recommandé de prendre ce complément alimentaire en cure intensive au départ, entre un et six mois, selon les cas. Suivi d’une cure d’entretien, si c’est nécessaire ou souhaité (voir avec votre thérapeute).

La forme liquide doit être prise, à jeun, 15 minutes avant chaque repas ou médicament. Vous pouvez prendre la dose du soir juste avant le coucher. Le garder dans la bouche au moins une minute avant d’avaler.

Sachez également qu’un apport en silicium par voie orale renforce les effets des applications locales.

Conservation

Le silicium est très réactif avec le verre, les métaux, il est très sensible au chaud, au froid, aux chocs thermiques et à la lumière. Soyez donc vigilants ne le mettez pas dans du verre et ne vous servez pas d’une cuillère en métal. Conservez-le à température ambiante dans sa bouteille colorée.

Pas de contre-indications

Le silicium est non toxique et hypo allergénique. Il peut être utilisé par tout le monde y compris les nourrissons et les jeunes enfants. Il peut être utilisé avec la même efficacité sur les animaux et les plantes.

Si vous voulez en savoir plus voici un excellent livre : Le silicium organique, vecteur de vitalité. Dr R. Saubens le Loch. Éd. Chariot d’Or.


 

Source

Partagez en toute liberté en citant https://fleurdelilasblog.wordpress.com/

 

 

3 réflexions sur “Le silicium : source de bien-être

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.